Restos du Coeur des Hauts-de-Seine (92)

On compte sur vous

Restos du Coeur des Hauts-de-Seine (92) - On compte sur vous

Bilan campagne hiver 2015/2016

Au cours de cette 31eme campagne, ce sont encore près de 950 000 personnes qui ont été accueillies et accompagnées par 70 000 bénévoles cet hiver au niveau national.

Dans les Hauts de Seine, 820 bénévoles ont accueilli et accompagné 6362 familles, dont 2554 nouvelles ce qui représente 16 164 adultes. Dans notre département, l’année a été marquée par :

  • Une augmentation de 2,3% des repas distribués due à une campagne d’été très forte
  • Une augmentation continue de la précarité des personnes à petit revenu
  • L’ouverture de plus en plus large de nos centres permettant d’offrir un grand panel de soutiens à la réinsertion.

Trente ans après la « petite idée » de Coluche, les Restos jouent un rôle fondamental pour la cohésion sociale de notre société. L’aide alimentaire et le lien qui se crée avec les bénévoles permettent de diriger les personnes accueillies vers l’inclusion sociale (aide à la recherche d’emploi, accès à la Justice, accès aux Droits Sociaux, conseil budgétaire, lutte contre l’illettrisme, accès aux soins…), avec à la clé de très nombreuses sorties positives.
Aujourd’hui encore, les Restos continuent ainsi de témoigner de la logique d’effort dans laquelle s’inscrivent les personnes accueillies, bien loin des clichés sur « l’assistanat ».

Nous devrons poursuivre cet effort l’année prochaine et comptons sur vous pour ce faire.

Contactez nous sur ad92.siege@restosducoeur.org ou 01 46 26 47 47 pour nous rejoindre ou  faire un don.

31ème campagne

Avec beaucoup d’humilité, Coluche avait prononcé ces mots sur les ondes d’Europe 1 : « J’ai une petite idée comme ça… ». Petite idée très bien conçue et charpentée, qui utilisait la forte notoriété de l’artiste comme haut-parleur au bénéfice de tous ceux que nous n’entendons pas, que nous ne regardons plus …

Petite idée qui, 30 ans plus tard, pour la 31° campagne demeure la base, le plan de route des Restos du Cœur ! Et plus que jamais dans cette période de violence inhumaine…

. A la base de l’édifice, les bénévoles. Leur engagement total et désintéressé constitue la principale énergie des Restos. En 1985, ils étaient 4 500, aujourd’hui ils sont près de 70 000 et 770 dans les Hauts de Seine.

Cette année une nouvelle mission leur est fixée, réduire le non recours aux droits sociaux qui est estimé à 30% au niveau National. Nul doute qu’une part substantielle d’entre eux se trouve parmi les familles que nous accueillons.

Détecter ces non recours, informer les familles et les aider à obtenir leurs droits, constitue un de nos objectifs prioritaires pour cette nouvelle campagne avec un espoir, commun à toutes nos actions de réinsertion, leur permettre de se passer de nous à l’avenir.

La campagne 2014/2015 des Restos

La campagne d’hiver des Restos du cœur vient de se terminer. Elle a duré 16 semaines, au cours desquelles 6272 familles ont été inscrites représentant 16172 adultes et 795 bébés de 0 à 12 mois.

1 206 087 repas ont été servis dans nos 13 centres adultes et au camion ; cela représente une baisse de 5.5% par rapport à la précédente campagne d’hiver du fait de l’abandon de la 17ème semaine décidée par les Restos afin de retrouver un équilibre financier mis à mal par l’augmentation du nombre de personnes accueillies depuis le début de la crise.

Par contre, en intégrant les campagnes d’été, le département aura distribué sur un an 1 782 087 repas, chiffre égal à celui de l’année précédente.

Parallèlement ; les restos du cœur du 92 ont accentué leur action dans l’aide à la personne, avec notamment le développement des actions de retour à l’emploi, d’accès à la justice, de micro-crédit, de santé ou d’ateliers de français.

Collecte Nationale des 6 et 7 mars 2105

Une excellente collecte nationale :

Les 6 et 7 mars, les restaurants du cœur organisaient leur collecte nationale.

L’association départementale des Hauts de Seine a mobilisé 1420 bénévoles sur 74 magasins.
Cette collecte a été un grand succès, avec 142 tonnes collectées, contre 115 en 2014 et 88 en 2013 .

Ce succès est le résultat de la grande mobilisation des bénévoles des Restos et de nombreux bénévoles d’un jour, volontaires occasionnels, jeunes des communes du 92, étudiants ou salariés d’entreprises partenaires.

Merci à tous et à l’année prochaine pour la collecte 2016.

Rejoignez notre équipe de bénévoles

Appel à candidatures pour des postes de bénévoles

La 30ème campagne d’hiver vient de commencer et l’on s’attend à une augmentation importante du nombre de nos bénéficiaires.

En conséquence les Restos du Coeur des Hauts de Seine ont besoin de nouveaux bénévoles, tant pour la distribution alimentaire dans les 15 centres du département que pour les activités de soutien et d’aide à la personne.

Dans ce cadre nous recherchons spécialement des personnes d’expérience pour des missions d’encadrement ou de coordination au sein de notre association départementale, et notamment

– Un profil de Trésorier, pouvant intervenir au siège de Boulogne,

– Des personnes intéressées par la responsabilité d’un centre de distribution alimentaire,

– Des personnes susceptibles d’animer et de coordonner des activités d’aide à la personne,

– Des bénévoles pour développer, au niveau du 92, les activités Culture et Colonies de vacances.

Pour nous contacter envoyez un message sur l’adresse ad92.siege@restosducoeur.org

ou appeler, en matinée, le 01 46 26 47 47

Merci par avance

Le mot du Président

30e campagne

Au seuil de la 30e campagne des Restaurants du Cœur, les équipes des Hauts de Seine se mobilisent une fois encore pour remplir la mission fixée par Coluche.

Selon toutes probabilités, l’augmentation de la fréquentation de nos centres constatée au cours des dernières années va encore se confirmer, alors que les subventions restent sur un palier et que les dons marquent le pas.

Il va donc nous falloir trouver des approvisionnements ou des financements de substitution.

Pendant le même temps, les bénévoles continuent à développer des activités visant à l’inclusion sociale des familles accueillies, telles que

  • les ateliers de Français,
  • l’accès à la Justice,
  • le microcrédit et conseil budgétaire,
  • le soutien à la recherche d’emploi.

C’est dire que nous aurons de plus en plus besoin de bénévoles, principale ressource de notre Association, pour répondre à tous ces défis.

 Pour ceux qui nous ont déjà rejoints, bonne campagne 2014-2015.

Vous pouvez nous contacter sur ad92.siege@restosducoeur.org pour rejoindre nos équipes.

L’entrepôt régional d’Argenteuil

LES APPROVISIONNEMENTS DES  CENTRES  DES RESTOS DES HAUTS DE SEINE

Depuis fin 2009 les associations des RESTOS du CŒUR des HAUTS de SEINE et du VAL d’OISE ont décidé de mutualiser leurs moyens en matière d’approvisionnements.

Cette structure est située à ARGENTEUIL où un entrepôt important a pu être  trouvé. Elle est placée sous la responsabilité de l’AD95 mais un bénévole et un salarié (responsable de l’entrepôt) de l’AD 92  y sont affectés.

Dans ce cadre les centres sont approvisionnés chaque semaine de la campagne d’hiver (en principe 17 semaines) au prorata du nombre prévisible de personnes à servir :

–          en produits de négoce ou du plan européen d’aide aux plus démunis, fournis via l’Association Nationale

–          en dons importants  d’entreprises

–          en produits fournis par un entrepôt d’opportunité situé dans la région rouennaise qui reçoit des marchandises  à dates limites d’utilisation optimale courtes ou récemment dépassées.

Pendant la campagne d’été, où seuls les personnes les plus démunies sont servis,  les centres reçoivent une partie de ces mêmes produits en tenant compte de leurs stocks à fin avril , du résultat de la collecte nationale effectuée en mars sur leur territoire et en fonction de leurs périodes d’ouverture. L’échéancier des livraisons n’est plus hebdomadaire mais fonction des besoins .

Ni les collectes faites par les centres indépendamment de cette collecte nationale, ni les dons reçus aux centres ne sont pris en compte dans les attributions faites  sauf si un centre demande à ne pas être livré de tel ou tel produit.